Index
Lundi 28 juillet 2014 Accueil l Adhérer l Pétitions l Plan de site l flux RSS
 
communiqué
ActualitésCommuniquésGDF SUEZ, résultats du 1er semestre 20…
GDF SUEZ, résultats du 1er semestre 2010
Communiqué du 11 aout 2010
print
Fusion avec INTERNATIONAL POWER : ENCORE UN BON MILLESIME EN PREVISION POUR LES ACTIONNAIRES !

 

Avec un chiffre d'affaires stable, un excédent brut d’exploitation en hausse de 4,3 %, un bénéfice de 3,6 milliards d'euros (supérieur de 9,3 % à l'année 2009), les actionnaires ne peuvent qu'exulter et penser à la belle moisson prévisible de fin d'année en dividendes sonnants et trébuchants.

 

Pour la FNME CGT, ces résultats reposent sur plusieurs facteurs :
 
- La productivité affichée dans le groupe avec la mise en oeuvre du plan de rigueur
« EFFICIO ».
 
- La hausse des tarifs du gaz imposée désormais par l’entreprise, et non plus par l'état.
 
- Le « mercato » permanent d'achats / cessions d'entreprises qui peut rapporter gros avec souvent des plans sociaux pour les salariés.
 
 
La rigueur salariale et la pression sur l'emploi ont complété ces chiffres.
 
L'affichage d'un résultat exorbitant de 3,6 milliards d'euros pour 6 mois pose, pour la FNME CGT, la question d'une répartition juste et équitable des fruits du travail des salariés du groupe alors qu’en 2009 les actionnaires ont « englouti » plus de 4 milliards d'euros et qu’en 2010 la garantie est quasiment acquise d'une récolte équivalente.
 
C’est pour la FNME CGT particulièrement révoltant !
 
L'opération de rapprochement entre GDF SUEZ et INTERNATIONAL POWER permet une nouvelle acquisition importante sur l'échiquier mondial. INTERNATIONAL POWER est constitué principalement d'actifs de production électrique répartis, dans les ex-colonies de l'Empire britannique, aux Etats-Unis, dans la péninsule arabe au Moyen-Orient.
 
Solidarité internationale oblige, GDF SUEZ étend son empire dans des zones solvables, cela va de soi.
 
L'hyper concentration de l'énergie dans les grands groupes transnationaux s'accentue toujours plus et pour GDF SUEZ, un nouvel ancrage fort se matérialise à Londres, après Paris et Bruxelles.
 
Une nouvelle société, ancrée à Londres, naîtrait de ce mariage, après échange de « dots », les actionnaires d'INTERNATIONAL POWER gardant 30 % du nouvel ensemble et GDF SUEZ 70 %.
 
Les actionnaires d'INTERNATIONAL POWER loin d'être des philanthropes, encaisseraient au passage un dividende spécial de 1,7 milliard d'euros environ : une belle cagnotte pour les fonds de pension principaux spéculateurs d'I.P.
 
1,7 milliard qui, pour la FNME CGT, auraient pu servir à améliorer et sécuriser les 180 000 KM de réseaux de gaz de distribution, diminuer la facture des usagers, investir dans des moyens de production en France et en Europe , augmenter les salaires…
 
 
Si la Bourse a réagi comme à son habitude, en portant à la hausse le titre GDF SUEZ, tout porte à croire que cette nouvelle aventure ne comporte que des raisons spéculatives et que l'on est loin des préoccupations et des besoins énergétiques des populations.
 
Les cessions d’actifs à réaliser (4 à 5 milliard d’€) posent de grandes interrogations.
 
Le gouvernement français qui, en 2008 avait été le fer de lance de l'opération de fusion entre Gaz de France et Suez est étrangement muet dans cette affaire alors qu'il demeure un actionnaire important (+ de 35 %)…
 
Il se contentera de recueillir sa part de dividendes le moment venu !
 
La FNME CGT considère que cette nouvelle acquisition n'apporte aucune garantie, aucun service supplémentaire sur le plan social dans des zones géographiques françaises et européennes où règne l'ultralibéralisme.
 
Si la seule raison crédible pouvait résider dans le développement du groupe en matière de capacités de production électrique, la nature des combustibles utilisés (charbon, gaz, essentiellement) nous éloigne du sacro-saint développement durable et des principes du Grenelle de l'environnement.
 
La FNME CGT s’attachera à garantir pour les 4000 salariés d'I.P. que "l'éthique sociale" de GDF Suez leur soit parfaitement appliquée, ce qui est trop souvent loin d'être le cas dans ce genre de montage.
 
Voilà autant de raisons pour les salariés et pour les clients de GDF SUEZ, de se préparer, de se mobiliser dés ce mois d'août pour la rentrée sociale qui sera marquée par la journée nationale d'actions et de grève du 7 septembre à l'appel unitaire de tous les syndicats.
 
 
 
Contacts Presse :
 
• Laurent LANGLARD 06 70 30 82 96
• Marie-Claire CAILLETAUD 06 17 48 44 79
Créa/Dev Comtown ©2013 | Outils | Infos légales
Résolution d'écran conseillée : 1024x768 - Navigateurs conseillés : Mozilla Firefox 3 (MAC/PC), Internet Explorer 7 (PC)