Index
Samedi 30 aout 2014 Accueil l Adhérer l Pétitions l Plan de site l flux RSS
 
communiqué
ActualitésCommuniquésDégradation des réseaux d'&eacu…
Dégradation des réseaux d'électricité
Communiqué du 12 mai 2010
print
Pas une nouveauté pour la FNME CGT, les salariés, les citoyens !

 

Des informations présentées comme confidentielles par « Le Parisien et Aujourd’hui en France » font état du caractère « en piteux état … fautes d’investissements» des réseaux de distribution d’électricité.

 

Pour la FNME CGT, ces informations ne sont pas nouvelles, « Enerpresse », en date du 23 mars 2010, avait divulgué le rapport d’étape du groupe de travail de la CRE.
 
Ce pré-rapport confirmait ce que la FNME CGT et les salariés dénoncent depuis plusieurs années :
 
La libéralisation du marché et ses conséquences économiques transforment un groupe industriel en centre de profits pour son actionnaire majoritaire.
 
A force d’investir à tout va en Europe et dans le monde, EDF a abandonné les nécessaires investissements sur le territoire national.
 
Si certains se félicitent des résultats du groupe EDF portés par l’international, pour la FNME CGT, c’est au détriment des réseaux français que cela s’est fait par l’absence de politique d’entretien et d’investissements préventifs.
 
La baisse d’investissements de 275 millions d’Euros, différence entre le réalisé et ce que le Tarif Utilisation des Réseaux Publiques d’Electricité accordait, le fait qu’EDF SA ait ponctionné 162 millions d’Euros des bénéfices en 2009 et 226 millions d’Euros en 2008, sont des éléments qui représentent à eux seuls les 2/3 des investissements annuels de eRDF (993 millions en 2009 pour la sécurité).
 
Si aujourd’hui eRDF n’est pas en situation de réaliser les investissements à la hauteur des besoins de la nation c’est aussi lié aux suppressions massives d’emplois, 1 669 salariés en 2008/2009.
 
C’est en ce sens que les personnels d’eRDF et GrDF se sont battus au printemps 2009 pour gagner les emplois, les moyens nécessaires à l’exploitation des réseaux, et leur proximité sur le territoire, dans les départements et les communes.
 
L’Etat, au travers d’EDF SA, ne laisse plus à eRDF les capacités d’assurer ses missions de service public avec qualité.
 
Pour la FNME CGT, il faut de toute urgence réorienter les choix stratégiques en matière d’investissements au sein du groupe EDF et de ses filiales et donner des moyens humains de proximité à eRDF.
 
Les moyens existent dans le groupe EDF, l’Etat doit assumer ses responsabilités.
 
Pour la FNME CGT, la loi Nome qui risque de déposséder EDF de son patrimoine en bradant 25 % de sa production d’électricité aura des conséquences similaires pour la production d’électricité dans les mois et années à venir si elle est votée en l’état.
 
 

Interlocutrice : Marie-Claire CAILLETAUD  06 17 48 44 79

 

Contact Presse :  Laurent LANGLARD  06 70 30 82 96

Créa/Dev Comtown ©2013 | Outils | Infos légales
Résolution d'écran conseillée : 1024x768 - Navigateurs conseillés : Mozilla Firefox 3 (MAC/PC), Internet Explorer 7 (PC)