Index
Vendredi 24 octobre 2014 Accueil l Adhérer l Pétitions l Plan de site l flux RSS
 
communiqué
ActualitésCommuniquéseRDF: Et maintenant, le licenciement pour hum…
eRDF: Et maintenant, le licenciement pour humanité !
Communiqué du 13 mars 2012
print
La FNME-CGT apportera tout son soutien aux salariés de l'énergie qui, comme Jef, se retrouvent pris en tenaille entre leur conscience et l'obligation de réaliser un travail indigne.

Après la terrible découverte des licenciements boursiers, qui continuent toujours de sévir, voici apparaitre le licenciement pour humanité.

 

Notre collègue et camarade, Jef Duval, n’a pas pu effectuer la coupure d’électricité à des familles en très grande précarité. Entre l’ordre de la Direction d’eRDF et sa conscience, il a choisi. Choisi d’agir en humain. Comme il l’exprime si bien lui-même : « je n’ai pas pu mettre de côté mon humanité, je veux pouvoir me regarder dans la glace le matin ».

 

Sa Direction, après l'avoir traduit en conseil de discipline le 17 février 2012, s'est donnée un délai de réflexion pour décider de la sanction qu'elle prononcerait pour sa désobéissance.

 

Son licenciement est envisagé.

 

Pourtant, son choix est digne et juste. Nous lui apportons, ainsi qu'à sa famille et à tous les camarades qui résistent avec lui, non seulement à Arcueil ou avec le syndicat CGT énergie de Bagneux, mais partout en France, notre soutien actif.

 

Nous ne laisserons pas faire.

 

Une pétition, qui recueille déjà plus de 22 000 signatures, à l'initiative du syndicat CGT énergie de Bagneux et relayée par la FNME-CGT, est en ligne (www.fnme-cgt.fr) afin de dire NON au licenciement de Jef et NON à ce système libéral qui règne dans le secteur de l’énergie.

 

Cette terrible histoire, illustre les situations invivables que subissent les 8 millions de personnes en précarité energétique dans ce pays riche qu’est la France.

 

Les directions ne peuvent tolérer le comportement de Jef : jeune, syndiqué CGT, indigné devant l’injustice et la pauvreté, jusqu’à mettre ses actes en cohérence et à refuser un ordre indigne et brutal. Imaginons la violence de l’acte de coupure, demandé à un jeune agent, quand la porte lui est ouverte par des enfants et qu’il sait, qu’après son passage, c’est encore moins de vie qui sera possible.

 

Qu’elle est donc cette société qui abandonne sa raison d’être, construite autour de la réponse aux besoins des êtres humains qui la compose, au profit de la rentabilité financière ?

 

Depuis plus de 10 ans, la CGT dénonce la déréglementation du secteur de l’énergie, nous voilà aujourd’hui confronté aux effets néfastes et destructeurs de ce vent libéral qui souffle aussi violement qu’une tornade, ravageant tout sur son passage.

 

Il est inconcevable que dans le pays le 5ième plus riche au classement mondial, il existe de telles situations.

 

Ainsi la FNME CGT milite pour que les tarifs de l’énergie permettent de ne laisser personne de côté et en particulier que les tarifs sociaux soient étendus et adaptés. Plus aucune coupure pour précarité energétique ne doit avoir lieu, été comme hiver.

 

Chaque personne dans l’exercice de son travail doit conserver son libre arbitre sur le contenu de son travail et un droit de retrait social doit pouvoir s’exercer.

 

La FNME-CGT porte la proposition d’un pôle public de l’énergie qui instituerait en premier lieu le droit à l’énergie pour tous, en reprenant la main sur la production, le transport et la distribution de l’énergie afin de garantir une réelle répartition des richesses créées.

 

La FNME-CGT apportera tout son soutien aux salariés de l’énergie qui comme Jef se retrouvent pris en tenaille entre leur conscience et l’obligation de réaliser un travail indigne.

 

Elle appelle les associations « Robin des bois de l’énergie » à redoubler de vigueur pour rétablir les personnes qui seraient injustement privées de cet accès vital à l’énergie.

 

Contacts presse:

Interlocuteur dossier :

Marie-Claire CAILLETAUD : 06 17 48 44 79

Laurent LANGLARD : 06 70 30 82 96

Syndicat Energie Bagneux

Secrétaire Général : Frédéric Probel

Tel : 01 47 35 09 85

 

 



 

 

 

Créa/Dev Comtown ©2013 | Outils | Infos légales
Résolution d'écran conseillée : 1024x768 - Navigateurs conseillés : Mozilla Firefox 3 (MAC/PC), Internet Explorer 7 (PC)