Index
Dimanche 26 octobre 2014 Accueil l Adhérer l Pétitions l Plan de site l flux RSS
 
communiqué
ActualitésCommuniquésLa corporation minière appelle à…
La corporation minière appelle à poursuivre l'action !
Communiqué du 13 septembre 2011
print
Les Fédérations C.G.T - C.F.D.T - FO - C.F.T.C se sont rencontrées le 13 septembre 2011 au siège de la CGT. Elles appellent l'ensemble de la Corporation Minière et le personnel à poursuivre l'action pour gagner sur les revendications.

  

La bataille pour nos revendications et le
respect de la corporation continue !
 

L’interfédérale se félicite que la mobilisation ait continué pendant les mois de juillet–août pour défendre les acquis de la corporation, le régime spécial des mines et l’offre de soins, l’emploi, le statut conventionnel minier des personnels.

Le décret publié par le gouvernement en pleine période estivale alors que des droits d’alerte étaient engagés dans les CARMIs n’apporte pas les réponses qu’attendent les mineurs, veuves, affiliés et personnels à leurs revendications.

Le mépris pour la corporation est inadmissible d’autant que le ministre n’a jamais daigné recevoir les fédérations, passant par pertes et profits les droits des instances représentatives rendant la procédure illégale. Les fédérations appellent leurs syndicats et leurs élus CE à prendre sans délai toute disposition pour faire respecter ces droits.

Les personnels sont inquiets car la garantie d’emploi et d’avenir, le maintien des acquis sociaux se nourrissent d’autres choses que de vagues promesses et le devenir du régime minier doit être réellement assuré.

Les veuves, dont beaucoup sont au seuil de pauvreté, ne verront pas leur pension
s’améliorer ; les retraités considèrent que les 5% (maxi, d’ici 2015 pour les seules retraites complètes) ne peuvent qu’être une étape vers un plus juste rattrapage.

Les affiliés, âgés, souffrant de multiples pathologies, considèrent que la gratuité réelle des soins (incluant les franchises et forfaits) doit être gravée dans le marbre.
Cela ne leur est toujours pas garanti. Cela exige une loi spéciale (qui avait été envisagée par le ministre qui semble y renoncer et renvoyer aujourd’hui à la LFSS). Cela suppose la compensation intégrale des prestations du 2-2.b supprimé, et de garantir l’accès à une offre permettant de répondre à leurs besoins de santé ; ce n’est pas acté non plus.

L’interfédérale considère urgent d’informer le plus largement les personnels et affiliés afin de poursuivre l’action et gagner sur les revendications. Des heures d’informations sont d’ores et déjà prévues pour les personnels.

Les fédérations invitent leurs syndicats à se rencontrer pour construire une semaine nationale d’action décentralisée en fin de mois avec un temps fort le jeudi 29 et une seconde sur Paris à mi-octobre alors que se discutera à l’assemblée la loi de financement de la sécurité sociale où seront abordées les questions touchant le régime minier.

Elle se rencontrera à nouveau le Mercredi 5 octobre afin de poursuivre leurs actions communes.
 

INTERFEDERALE des Mineurs CGT – CFDT – FO – CFTC
 

 

 

 

Créa/Dev Comtown ©2013 | Outils | Infos légales
Résolution d'écran conseillée : 1024x768 - Navigateurs conseillés : Mozilla Firefox 3 (MAC/PC), Internet Explorer 7 (PC)