Index
Jeudi 27 novembre 2014 Accueil l Adhérer l Pétitions l Plan de site l flux RSS
 
communiqué
ActualitésCommuniquésINJUSTE ! INADMISSIBLE !…
INJUSTE ! INADMISSIBLE !
Communiqué du 30 mars 2011
print
Un gazier jugé responsable pénalement des conséquences dramatiques des politiques d'entreprise !

 

Le verdict du tribunal correctionnel de Saint-Quentin (Aisne), qui statuait à l’issue du procès de l’explosion gaz du 14 juin 2005 (4 morts dont un agent GrDF et plusieurs blessés), vient de tomber !

GrDF est condamné à 250 000 euros d’amende, l’entreprise de travaux publics à l’origine de l’agression sur l’ouvrage gaz se voit fixer 10 000 euros d’amende. La justice acte ainsi une nouvelle fois la responsabilité de Gaz de France dans de tels drames.

Alors que les dirigeants de GrDF, qui prennent les décisions de gestion de l’entreprise, n’ont jamais été incriminés personnellement, à l’issue du procès, c’est le « lampiste », l’agent d’intervention d’urgence qui porte seul, entièrement, la responsabilité des stratégies financières de Gaz de France/GrDF qui ont conduit à ce drame humain.

Trois mois de prison avec sursis à l’encontre de notre jeune collègue !

 

Avec cette condamnation, au vu des procédures actuelles, ce sont tous les agents qui risquent au quotidien le jugement pénal.

C’est inadmissible !

Les gaziers sont victimes au quotidien des politiques destructrices des organisations, des moyens, de l’être humain !

Notre collègue, qui est aussi une victime dans sa chair, porte avec ce verdict la seule responsabilité individuelle, « en ayant respecté les règles » dixit la direction !

Pour la FNME-CGT ce sont donc bien les procédures sur les ouvrages et les interventions d’urgence qu’il y a lieu de revoir !

Ce jugement tombe alors qu’une deuxième explosion a eu lieu sur Saint-Quentin, il y a quinze jours, amenant la préfecture de l’Aisne à s’emparer de propositions portées depuis très longtemps par la FNME-CGT (surveillance systématique des travaux tiers), propositions retenues dans le projet initial de décret sur la nouvelle réglementation sur les travaux tiers, mais le lobbying financier de GrDF a conduit l’administration à abandonner cette obligation.

La FNME-CGT continuera sans relâche le combat pour la sécurité gaz et apporte tout son soutien à notre collègue.

La FNME-CGT appelle les gaziers, les salariés intervenant, les élus locaux, à agir auprès des pouvoirs publics et des entreprises afin de sortir des logiques de profit la sécurité publique du gaz et les moyens nécessaires.

 


 

 

Interlocutrice:
Martine FEUILLERAT : 06 21 53 74 94
Contacts Presse :
Marie-Claire CAILLETAUD : 06 17 48 44 79
Laurent LANGLARD : 06 70 30 82 96
 

Créa/Dev Comtown ©2013 | Outils | Infos légales
Résolution d'écran conseillée : 1024x768 - Navigateurs conseillés : Mozilla Firefox 3 (MAC/PC), Internet Explorer 7 (PC)