Index
Samedi 20 décembre 2014 Accueil l Adhérer l Pétitions l Plan de site l flux RSS
 
communiqué
ActualitésCommuniquésRetraite: le second soufle…
Retraite: le second soufle
Communiqué du 27 octobre 2010
print
Les salariés sont décidés à continuer de lutter contre le projet de réforme!

Contrairement aux éléments de langage impulsés par le gouvernement, les salariés sont décidés à continuer de lutter contre le projet gouvernemental sur les retraites.

Si le mouvement pourrait sembler marquer un tournant dans la période de congés

scolaires, il est clair que le mécontentement des salariés n’a pas diminué.

Les feux médiatiques se sont concentrés sur quelques professions, on a même pu entendre lors d’émissions télévisées que les salariés d’EDF n’étaient pas en grève, alors que les taux de grévistes dans toutes les industries du secteur, dont fait partie EDF, s’ancrent remarquablement dans la durée depuis le début du conflit avec des taux qui varient de 20 à 40 %.

Aujourd’hui, citons par exemple les centrales nucléaires de Belleville sur Loire, de Cattenom où les salariés sont dans l’action reconductible depuis le 18 octobre, ainsi que les centrales thermiques du Havre, de Porcheville et de Cordemais. Des baisses de charge sont ainsi organisées depuis le début du conflit et en particulier lors des appels de l’intersyndicale. Dès ce soir, la baisse de charge sera importante.

Aujourd’hui encore à Toulouse, les salariés du secteur Mines-Energie ont participé au blocage de ronds-points et les salariés des industries électriques ont coupé la zone industrielle de Toulouse Nord. En Lorraine, les salariés ont organisé, en lien avec l’interprofessionnel, la gratuité des parcmètres à Metz et Forbach.

Dans le gaz, les deux terminaux méthaniers de Fos sont indisponibles. Plus largement, les gaziers amplifient leur engagement dans les actions interprofessionnelles.

La Zone industrielle du Have a été bloquée aujourd’hui.

La plus grande usine d’incinération d’Europe, située à Ivry, est toujours bloquée.

Ces actions sont certes moins spectaculaires et ne bénéficient pas de la même couverture médiatique, mais ce sont leur nombre et leur diversité qui représentent le niveau de la lutte.

Les salariés n’ont pas dit leur dernier mot. Ils comptent bien en faire la démonstration demain 28 octobre et samedi 6 novembre lors des journées d’action.

 

Contacts Presse :

Marie-Claire CAILLETAUD : 06 17 48 44 79

Laurent LANGLARD : 06 70 30 82 96

 

Créa/Dev Comtown ©2013 | Outils | Infos légales
Résolution d'écran conseillée : 1024x768 - Navigateurs conseillés : Mozilla Firefox 3 (MAC/PC), Internet Explorer 7 (PC)