Index
Mardi 02 septembre 2014 Accueil l Adhérer l Pétitions l Plan de site l flux RSS
 
communiqué
ActualitésCommuniquésC'est tous ensemble qu'on va gagner…
C'est tous ensemble qu'on va gagner
Communiqué du 20 octobre 2010
print
DETERMINES !

 

Aujourd'hui, les salariés en lutte du champ de la Fédération des Mines et de l’Energie regroupant les électriciens et gaziers, les salariés du secteur atomique et les mineurs continuent à mettre en œuvre des actions s’ajoutant à celles des autres professions afin de faire pression sur le gouvernement.
 
L’objectif est bien de baisser la production et la distribution électrique et gazière et d’opérer des coupures symboliques ou touchant à l’appareil économique.
 
Le terminal gazier de FOS Tonquin est à l’arrêt depuis ce matin. Deux méthaniers tournent en rond au large de Marseille et de Montoir en Bretagne, et la direction a détourné un méthanier vers la Grèce.
 
Sur les 12 stockages souterrains de gaz, 9 ont arrêté totalement le sous-tirage (à Chémery (Blois), à Cerville (Nancy) et baisse de 50 % à Etrez (Valence)…).
 
Les salariés du transport pourront encore agir si nécessaire sur les stations de compression, et aussi aux arrivées terrestres sur le territoire français.
 
L’objectif de l’ensemble de la filière gazière est de contraindre la direction à effacer des clients industriels.
 
L’action interprofessionnelle a permis de couper deux lignes 63 000 Volts à Coleyrac et Sainte Livrade, ainsi que deux zones industrielles en Midi-Pyrénées à Toulouse ZI de Fondeyre en Jacca.
 
A Périgueux, Nontron, Sarlat et Bergerac 50 éclairages publics ont été coupés ainsi que 15 mairies UMP et une préfecture.
 
15 postes sources de transport et de distribution sont occupés dans le Sud Ouest.
 
La plateforme logistique, qui alimente les Supermarchés de l’Ariège et de la Garonne, est bloquée en interprofessionnel.
 
L’aéroport de Blagnac est bloqué ainsi que celui de Clermont-Ferrand.
 
Le site d’Avallon (Auxerre) est bloqué.
 
La baisse de production a été reconduite par 78 % de grévistes à Cattenom et a conduit à -1550 Mwatts sur le réseau.
 
Au Havre et à Porcheville, les unités de production sont à zéro.
 
Les tranches de la centrale de Cordemais sont au minimum technique, et à Nantes les salariés participent au blocage des gares, aéroport et dépôt du Tram.
 
La liste n’est pas exhaustive, les salariés impriment leur marque et la complètent tous les jours.
 
L’espoir et le rapport de force sont du côté des salariés,
c’est tous ensemble qu’on va gagner.
 
 
Contacts Presse :
Marie-Claire CAILLETAUD :06 17 48 44 79
Laurent LANGLARD : 06 70 30 82 96

 

Créa/Dev Comtown ©2013 | Outils | Infos légales
Résolution d'écran conseillée : 1024x768 - Navigateurs conseillés : Mozilla Firefox 3 (MAC/PC), Internet Explorer 7 (PC)