Index
Mercredi 22 octobre 2014 Accueil l Adhérer l Pétitions l Plan de site l flux RSS
 
communiqué
ActualitésCommuniquésUn 23 septembre, fort et détermin&eacu…
Un 23 septembre, fort et déterminé pour gagner
Communiqué du 20 septembre 2010
print
Communiqué commun des fédérations syndicales CGT, FCE-CFDT, CFE-CGC et CFTC

Les députés de la majorité présidentielle ont voté POUR cette réforme de notre régime de retraite alors que 60 % des français la juge injuste.

Ce vote s’est donc déroulé autour d’un débat parlementaire houleux, et amputé par une partie de l’hémicycle désireuse de passer en force sans autoriser le débat, tout comme durant la phase de pseudo-concertation avec les organisations syndicales.

Ce vote ne constitue qu’une première étape législative, rien n’est encore joué !
Clairement, à l’appel des organisations syndicales, de nombreux salariés et retraités se sont rassemblés devant les préfectures, les permanences d’élus et l’Assemblée Nationale pour ne pas laisser passer ce vote sur la retraite dans l’indifférence, et combattre cette contre-réforme sociale !
A compter du 4 octobre, le débat se poursuivra au Sénat, ce qui doit être l’occasion de continuer à peser sur les évènements. Pour autant, la détermination des organisations syndicales n’est pas liée au calendrier parlementaire et gouvernemental !
Aujourd’hui, la fébrilité du gouvernement et l’équilibre des forces en présence au Sénat ouvrent le champ d’une victoire possible pour un autre projet concernant nos retraites.
Cette réforme est profondément injuste et inefficace ! Elle pénalise les femmes, les travailleurs précaires, les jeunes, tous ceux qui ont commencé à travailler tôt, mais aussi ceux qui ont commencé à travailler tard. Pour tous, elle cumule allongement de la durée de cotisation, recul de l’âge de départ à la retraite et baisse du montant des pensions. Sans compter que cette réforme ne résout en aucune manière le problème de financement des régimes de retraite, pire elle viendra directement impacter le financement de l’assurance chômage, puisque ce sont bien les séniors et les jeunes qui sont les plus touchés par les déficits d’emplois.
Un recul de deux ans de l’âge de départ à la retraite, c’est un million d’emplois en moins pour les jeunes !
Rien n’est écrit d’avance, la force du mouvement social, qui monte de façon croissante depuis janvier, doit trouver une nouvelle apogée le 23 septembre 2010 !
 
Les fédérations syndicales
CGT, FCE-CFDT, CFE-CGC et CFTC
appellent les salariés des IEG
à faire grève et à manifester
le 23 septembre
avec les retraités, les privés d’emploi et les jeunes
 
En manifestant très nombreux, nous exprimerons notre refus pour cette nouvelle réforme scélérate, et nos exigences de véritables mesures de progrès capables de pérenniser le système par répartition et de garantir des pensions de haut niveau pour l’ensemble des retraités, actuels et futurs.
 
Paris, le 20 septembre 2010
Créa/Dev Comtown ©2013 | Outils | Infos légales
Résolution d'écran conseillée : 1024x768 - Navigateurs conseillés : Mozilla Firefox 3 (MAC/PC), Internet Explorer 7 (PC)